Les idées reçues de l'intérim

| Actualité

Le travail temporaire est victime de nombreux préjugés, que cela soit pour les salariés ou les entreprises utilisatrices. Il est temps de les déconstruire !

« Engager un intérimaire est très coûteux » : Faux.

Il est vrai que le salaire versé à l’intérimaire est plus élevé que celui d’un salarié classique, cependant des coûts cachés sont pris intégralement en charge par l’agence d’intérim. En effet, les coûts administratifs (gestion et rédaction des contrats, des congés, des arrêts de travail) mais aussi les coûts de recrutement (entretiens d’embauche, sourcing, …) sont des gains précieux de temps (et d’argent) pour les entreprises. Finalement, elles sont gagnantes, et le coût de revient n’est pas si élevé qu’à première vue.

« Les missions ne concernent que des emplois non-qualifiés » : Faux

Tous les métiers peuvent se réaliser en intérim si une entreprise le souhaite. Une grande partie des missions peut, certes, concerner des emplois qui ne nécessitent pas de qualification particulière, mais il peut nous arriver de recruter des cadres, des médecins, des commerciaux ou encore des chefs de chantier. L’intérim peut représenter un gros avantage en termes de recrutement, certaines entreprises l’ont bien compris, et c’est pour cette raison que tous les types de postes peuvent passer par le travail temporaire.

« L’intérim ne permet pas des emplois stables, il n’y a que des missions courtes » : Faux

Bien que certaines missions soient de quelques jours ou semaines uniquement, la durée dépend du besoin de l’entreprise. Si l’entreprise cherche à remplacer un salarié pour un congé maternité par exemple, le contrat durera plusieurs mois. De même pour une recherche saisonnière, le contrat pourra durer plusieurs mois. Les CDI intérimaires existent depuis quelques années, et permettent un emploi stable, grâce à l’intérim.

De plus, certaines entreprises peuvent faire appel à l’intérim dans le but de recruter en CDI par la suite. La mission d’intérim peut faire office de période d’essai. Des placements en CDI sont également possibles, et cette pratique se fait de plus en plus.

« Les intérimaires ne sont pas qualifiés et/ou n’ont pas d’expérience » : Faux

Une partie des candidats peuvent être des jeunes étudiants ou jeunes diplômés sans expérience, des personnes sans diplômes, mais aussi des personnes avec une grande expérience et de nombreux diplômes, à la recherche de nouvelles opportunités !

Tous les profils, de tout âges et de tous les horizons, se trouvent dans une agence d’intérim. Les candidats qualifiés avec des expériences, des profils seniors de tout type de métier, poussent aujourd’hui les portes des agences d’intérim.

Chez EOL intérim, nous souhaitons déconstruire les préjugés et promouvoir le travail temporaire, qui est avantageux tout autant pour les entreprises que pour les salariés !

Nos solutions ne sont pas temporaires

Agence de Caen

11 rue de Vaucelles
14000 Caen

Agence de Paris

55 rue Chabrol
75010 Paris

Agence de Martigues

22 Boulevard Mongin
13500 MARTIGUES

Agence du Havre

73 Quai Georges V
76000 Le Havre

Agence de Montauban

22 Avenue Gambetta
82000 MONTAUBAN