Comment devenir monteur d’échafaudages ?

| Secteurs d’activités

Devenir monteur d’échafaudages est possible avec ou sans formation. Toutefois, l’obtention d’un titre ou d’un diplôme professionnel est grandement appréciée. Voici le détail du parcours de formation et des qualités requises pour exercer ce métier. Métier particulièrement recherché par les entreprises de plusieurs secteurs d’activité.

Le diplôme pour devenir monteur d’échafaudages

Plusieurs parcours permettent de devenir monteur d’échafaudages. Une expérience professionnelle suffisante permet à certains professionnels d’exercer ce métier sans diplôme particulier. Dans ce cas, un CAP/BEP en construction métallique ou un CAP/BEP industrie ou bâtiment peuvent suffire. Toutefois, une certification reste très appréciée des entreprises, c’est pourquoi obtenir un titre ou un diplôme est important.

Un diplôme de niveau BAC complète les formations de base comme le bac ou le brevet professionnel. La formation en alternance est également une piste à explorer, que l’on soit de niveau CAP ou BAC. Elle consiste à alterner les enseignements théoriques en centre de formation et la mise en pratique en entreprise. En effet, elle permet l’obtention d’un certificat de qualification professionnelle (CQP monteur de plateformes suspendues ou CQP monteur d’échafaudages). Pour un candidat de niveau BAC, la formation en alternance permet d’obtenir un niveau BAC+2. Et bien sûr, le diplôme qui l’accompagne : BTS ou DUT. À savoir que la formation en alternance est possible avant et après l’âge de trente ans.

Certaines entreprises disposent de leur propre centre de formation dans lequel il est possible d’apprendre le métier de monteur d’échafaudages. Enfin, pour compléter son champ d’action et de compétences, le professionnel peut aussi obtenir un Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité (CACES).

Les qualités requises pour devenir monteur échafaudeur

Pour devenir un monteur échafaudeur compétent, il est important d’être communicant. Et ainsi, de veiller à avoir de bonnes relations avec l’ensemble des interlocuteurs présents pour assurer la coordination des travaux. Il faut également être capable de s’adapter aux modes opératoires qui diffèrent en fonction des chantiers. Ne pas avoir le vertige et avoir une bonne condition physique sont aussi des atouts pour exercer ce métier. Tout comme être capable de s’adapter au travail en extérieur en toutes saisons.

En outre, pour devenir monteur d’échafaudages, il est important de savoir évaluer les distances. Il faut savoir apprécier les tailles et les volumes.

Les compétences du monteur d’échafaudages

Certaines compétences sont indispensables pour devenir monteur d’échafaudages et exercer ce métier au quotidien. La connaissance des règles de sécurité pour le travail en hauteur et des réglementations professionnelles en fait partie. Le monteur d’échafaudages doit maîtriser le montage et le démontage d’échafaudages, et connaître les techniques de stabilité d’un échafaudage. Il doit savoir utiliser certains logiciels. Parmi eux, celui de calcul de réalisation d’échafaudage de façades. Mais aussi les logiciels d’impression de plans de tours, de plateformes et beaucoup d’autres.

Le monteur échafaudeur est un homme d’action. Il doit savoir adapter et modifier les échafaudages en fonction des besoins du chantier. Il doit aussi être capable de conduire des engins de chantier, et de savoir lire des plans et croquis. Toutes ces compétences s’acquièrent en formation. Vous êtes à la recherche d’un monteur échafaudeur pour un chantier ? Contactez nos agences de travail temporaire !

Nos solutions ne sont pas temporaires

Agence de Caen

11 rue de Vaucelles
14000 Caen

Agence de Paris

55 rue Chabrol
75010 Paris

Agence de Martigues

22 Boulevard Mongin
13500 MARTIGUES

Agence du Havre

73 Quai Georges V
76000 Le Havre

Agence de Montauban

22 Avenue Gambetta
82000 MONTAUBAN