Comment recruter en alternance un monteur échafaudeur ?

| Secteurs d’activités

Les compétences et le savoir-faire du monteur échafaudeur sont précieux pour le bon déroulement du chantier. Mais aussi pour assurer la sécurité des ouvriers, et le respect des délais. Il faut donc lui assurer une formation complète et qualitative, pour en faire un élément motivé et compétent.

Monteur échafaudeur : un manque de main-d’œuvre dans ce secteur

Le métier de monteur échafaudeur est engagé dans plusieurs secteurs : tertiaire, second œuvre, BTP, particulier… Très recherché, ce professionnel offre un véritable savoir-faire pour les entreprises qui sont spécialisées dans les interventions en hauteur. Il maîtrise les technologies logicielles indispensables à l’exercice de son métier. Logiciel de calcul des échafaudages, d’impression de plans, de réalisation d’échafaudage… Il doit réaliser des structures solides et sûres, dans le strict respect des lois. De telles qualifications entraînent une pénurie de main-d’œuvre qualifiée pour ce métier et dans ce secteur.

La formation en alternance du monteur échafaudeur

Le monteur échafaudeur peut intervenir ponctuellement sur les chantiers, grâce au statut d’intérimaire. Contactez nos agences de Caen/Paris/Le Havre/Martigues et Montauban pour recruter un monteur échafaudeur en intérim !

En outre, l’entreprise peut aussi directement employer ce professionnel. Il travaille alors pour son compte sur les différents chantiers en hauteur que la société prend en charge. Seulement, ce corps de métier est peu représenté et les professionnels qualifiés tendent à manquer.

Il existe toutefois une solution pour remédier à ce problème. En effet, pour l’entreprise, la formation en alternance est une solution idéale. Elle permet de faire face à une certaine carence de candidats sur ce poste clé. Mais cette solution permet également de recruter un monteur échafaudeur avec des compétences et qualifications professionnelles. Des critères qui correspondent aux besoins de l’entreprise. Celle-ci forme le monteur échafaudeur pendant sa formation en alternance. Elle peut ensuite lui proposer une embauche au terme de ce contrat d’apprentissage.

Le parcours et les diplômes pour devenir monteur échafaudeur

Une expérience professionnelle suffisante peut permettre de devenir monteur échafaudeur sans diplôme. Il faut toutefois posséder une formation basique, comme un CAP/BEP en construction métallique ou un CAP/BEP industrie ou bâtiment. Par la suite, un diplôme de niveau BAC peut compléter ces formations : brevet professionnel ou bac professionnel.

La formation en alternance permet d’obtenir un certificat de qualification professionnelle, ou CQP. Le monteur échafaudeur obtient alors un CQP monteur d’échafaudages ou un CQP monteur de plateformes suspendues. S’il souhaite compléter ses compétences et conduire des engins de manutention, il devra aussi être titulaire d’un CACES : Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité.

Pour les candidats de niveau BAC, le contrat d’apprentissage que représente l’alternance permet une formation diplômante. Elle est de niveau BAC + 2 : DUT ou BTS. Au-delà de l’âge de trente ans, les candidats peuvent prétendre à un contrat de professionnalisation. Celui-ci permet une qualification professionnelle reconnue, un diplôme, un CQP ou un titre.

La formation professionnelle en alternance consiste à alterner les enseignements théoriques et la pratique. Les premiers se déroulent au sein d’un organisme de formation, et la seconde en entreprise. Si l’entreprise dispose d’un centre de formation, elle peut entièrement dispenser la formation au sein de sa structure.

Nos solutions ne sont pas temporaires

Agence de Caen

11 rue de Vaucelles
14000 Caen

Agence de Paris

55 rue Chabrol
75010 Paris

Agence de Martigues

22 Boulevard Mongin
13500 MARTIGUES

Agence du Havre

73 Quai Georges V
76000 Le Havre

Agence de Montauban

22 Avenue Gambetta
82000 MONTAUBAN