Quel salaire pour un échafaudeur ?

| Secteurs d’activités

Le monteur d’échafaudages exerce un métier particulièrement important au bon déroulement des chantiers. Les entreprises sont constamment à la recherche d’échafaudages compétents. Quelles sont les prétentions salariales d’un monteur échafaudeur ? Peuvent-elles évoluer en cours de carrière ?

La rémunération moyenne de l’échafaudeur

Monteur en échafaudages, monteur en constructions métalliques, monteur en charpente métallique… Toutes ces appellations désignent un seul et même métier, celui d’échafaudeur. En France, le salaire annuel moyen du monteur échafaudé est de 28,8 k€. Toutefois, le salaire de ce professionnel dépend grandement de son expérience et évolue au cours de sa carrière. Le plus souvent, il est recruté en tant qu’alternant. Son salaire mensuel gravite alors autour de 700 euros par mois. Sa rémunération augmente au moment de son embauche et continue d’évoluer au fil des années. En cours de carrière, il peut atteindre 2 500 € mensuels. Certes, le niveau de salaire est peu attractif en début de carrière, mais il peut évoluer très rapidement.

Les évolutions de carrière possibles de l’échafaudeur font également évoluer son salaire. À terme, un échafaudeur peut devenir chef d’équipe, voire chef de chantier. Dans ce corps de métier, l’insertion professionnelle est très bonne, notamment par le biais de l’alternance. Celle-ci permet d’obtenir une expérience non négligeable. L’entreprise en tient compte lors de l’embauche et de la négociation des prétentions salariales.

Un salaire annuel à négocier avec l’entreprise

Les journées de l’échafaudeur sont rythmées par des responsabilités importantes et un travail essentiel au bon déroulement du chantier. Travailler en hauteur représente aussi une prise de risque dont les entreprises et les agences de travail temporaire tiennent compte. De même, son caractère essentiel et ses compétences en font un ouvrier indispensable, sur lequel reposent beaucoup de responsabilités. La rémunération du monteur échafaudeur peut être négociée directement avec l’entreprise. En effet, dans certains secteurs d’activité, c’est un métier que les entreprises recherchent activement.

Certaines régions subissent une carence de monteurs échafaudeurs. Cela permet aux professionnels exerçants de négocier une rémunération avec les entreprises qui les emploient. L’expérience et l’obtention du CASES dont deux atouts sur lesquels s’appuyer pour faire évoluer sa rémunération. De même, le niveau de diplôme peut aussi peser dans la balance. C’est pourquoi l’alternance est un bon moyen de s’insérer dans la vie professionnelle. Le tout, avec un salaire potentiellement plus intéressant en début de carrière.

Une rémunération plus intéressante en contrat intérimaire

Beaucoup de professionnels font le choix du statut de travail intérimaire pour bénéficier d’une rémunération plus avantageuse, entre autres intérêts. En effet, le travail intérimaire fait profiter aux professionnels de primes et d’une rémunération plus élevée (taux horaire). Ce qui en fait un statut particulièrement intéressant. D’ailleurs, la rémunération des travailleurs intérimaires permet de remédier aux faibles prétentions salariales en début de carrière. Le statut de travailleur intérimaire propose de nombreux autres avantages, que nous vous invitons à découvrir auprès de nos agences. Retrouvez-nous dans les agences EOL Interim de Caen et Paris pour travailler avec les entreprises de votre région ! Mais également au Havre, Martigues et Montauban !

Nos solutions ne sont pas temporaires

Agence de Caen

11 rue de Vaucelles
14000 Caen

Agence de Paris

55 rue Chabrol
75010 Paris

Agence de Martigues

22 Boulevard Mongin
13500 MARTIGUES

Agence du Havre

73 Quai Georges V
76000 Le Havre

Agence de Montauban

22 Avenue Gambetta
82000 MONTAUBAN